Les analyseurs d'images permettent de caractériser la taille, la forme et la transparence des particules. Ils sont généralement classés comme des systèmes d'imagerie dynamique ou statique. Dans les systèmes d'imagerie dynamique, le flux de particules franchit l'optique imageante, tandis que dans les systèmes d'imagerie statique, l'échantillon mesuré est dispersé et reste stationnaire afin de pouvoir être examiné avec le système d'imagerie. La gamme Morphologi de Malvern Panalytical comprend des analyseurs d'images statiques automatisés, qui fournissent une analyse objective d'excellente qualité, sans intervention.  La variante « ID » du système Morphologi comprend un spectromètre Raman, qui assure une identification chimique spécifique à chaque composant, en plus de la caractérisation de la taille et de la forme des particules grâce la technique de spectroscopie Raman à orientation morphologique (MDRS®).

À quoi servent les analyseurs d'images ?

Les analyseurs d'images fournissent des données statistiques pertinentes sur la forme et la taille de centaines voire de milliers de particules selon les mesures. Ils contribuent à une meilleure compréhension de l'ensemble de l'échantillon et vous permet de déterminer si votre échantillon contient des particules individuelles ou des agglomérats de particules, si vos particules sont régulières ou allongées, rugueuses ou lisses, et si elles sont claires ou foncées. Ils s'avèrent utiles pour de nombreuses applications dans un large éventail d'industries. Les applications classiques des analyseurs d'images sont :

  • la différenciation des échantillons grâce à leur forme lorsque la taille des particules de deux échantillons est semblable ; 
  • la détection et/ou l'énumération d'agglomérats de particules, de très grandes particules ou de particules polluantes ; 
  • la mesure de paramètres de différentes tailles pour les particules non sphériques comme les cristaux en forme d'aiguille ; 
  • la validation croisée de mesures granulométriques d'ensemble telles que les mesures obtenues par diffraction laser. 

Comment fonctionnent les analyseurs d'images Morphologi ? 

Il existe trois étapes importantes dans le processus d'analyse d'images :

Préparation et dispersion de l'échantillon 

Les échantillons secs ou humides peuvent être dispersés et examinés avec les systèmes Morphologi. Assurer une bonne dispersion est essentiel pour la séparation spatiale des particules individuelles et des agglomérats de particules : c'est la clé pour produire des données représentatives et de bonne qualité. Un disperseur de poudre sèche intégré dans les instruments Morphologi permet une dispersion aisée et reproductible des échantillons de poudre sèche. Les conditions de dispersion peuvent être améliorées pour plusieurs types de matériaux. Elles permettent d'éviter l'endommagement des particules fragiles, tout en assurant la bonne dispersion des matériaux fortement agglomérés. Des accessoires pour la préparation des échantillons suspendus ou filtrés, qui s'intègrent directement à la phase automatisée du Morphologi, sont également disponibles.  

Capture d'images

L'instrument capture des images des particules individuelles en faisant défiler l'échantillon sous les objectifs du microscope, tout en gardant la mise au point sur les particules. Le système Morphologi peut éclairer l'échantillon par le dessus ou par en dessous, tout en contrôlant de façon précise le niveau de l'éclairage. Les images sont ensuite traitées et plusieurs paramètres morphologiques sont calculés. 


Analyse des données 

Les options avancées de représentation graphique et de classification des données du logiciel Morphologi permettent une extraction des données pertinentes parmi toutes vos données de mesure, grâce à une interface visuelle intuitive et simple. Des images en niveaux de gris sont stockées individuellement pour chaque particule afin de permettre une vérification qualitative des résultats quantitatifs.