Détection de la fluorescence

Détection des nanoparticules fluorescentes : visualisation, taille et concentration

Le marquage de fluorescence peut être utilisé dans toute situation où il s'avère nécessaire de distinguer un sous-ensemble particulier de particules dans un milieu complexe. Les nanoparticules fluorescentes peuvent être mesurées en termes de granulométrie et de concentration pour comprendre la nature de ces particules dans des milieux complexes, tels que le sérum sanguin, susceptibles d'entraîner une agrégation des particules. Ce facteur présente notamment des applications dans la compréhension du sort des vecteurs d'administration des médicaments ainsi que la compréhension de la toxicologie des nanoparticules dans des environnements biologiques. Des anticorps au marquage fluorescent peuvent également servir à établir une liaison avec des particules cibles dans un échantillon, fournissant ainsi un mécanisme d'identification de particules spécifiques dans un échantillon inconnu. Ce phénomène revêt un intérêt particulier dans les applications de diagnostic, telles que les recherches sur les exosomes et microvésicules, puisque des marqueurs spécifiques peuvent être identifiés et surveillés dans le cadre de la détection d'une maladie.

La gamme d'instruments NanoSight peut fonctionner en mode de diffusion de la lumière, où toutes les particules au sein de l'instrument sont visualisées et mesurées (par conséquent, leur mesure ne nécessite pas de marquage fluorescent de l'échantillon). L'instrument peut également fonctionner en mode de fluorescence pour ne mesurer que les nanoparticules fluorescentes.

Le système NanoSight utilise une source laser de 405 nm (violette), 488 nm (bleue), 642 nm (rouge) ou 532 nm (verte) pour exciter les fluorophores concernés, dont la fluorescence peut ensuite être déterminée à l'aide de filtres correspondants lors d'un passage long ou rapide.

Dans l'exemple suivant, un mélange approximatif dans un rapport de 50/50 contenant des billes de polystyrène de100 nm présentant un marquage fluorescent (Fluoresbrite) et des billes de 100 nm sans marquage a été analysé en mode de diffusion de la lumière (ligne rouge et image du haut) et avec filtrage fluorescent (ligne blanche et image du bas).

Détection de la fluorescence des particules et nanoparticules fluorescentes