Présentation générale

L'Hydro LV est prévu pour des applications utilisant des matériaux disponibles en quantité suffisante. Il permet de mesurer de grosses particules et des distributions étendues sur des volumes d'échantillonnage importants qui seront suffisamment représentatifs.

  • Volume de dispersant : 600 ml
  • Sonde à ultrasons de 40 W pour la dispersion accélérée des agglomérats
  • Puissante pompe centrifuge pour un échantillonnage sûr et précis
  • Distribution automatisée du dispersant
  • Contrôle logiciel total de toutes les fonctions de mesure, distribution de dispersant, dispersion d'échantillon et nettoyage inclus
  • Compatible avec un large éventail de dispersants chimiques organiques et inorganiques
  • Eclairage intégré de la cuve d'échantillon

Fonctionnement

Disperser un échantillon à l'intérieur d'un liquide consiste à mouiller et à séparer chaque particule individuellement. On peut ainsi produire une suspension stable, entièrement dispersée avant de la mesurer.

La qualité du mouillage dépend du dispersant employé. Le dispersant le plus couramment employé est l'eau. Quand on peut l'utiliser, les coûts de mesure et de mise au rebut de l'échantillon sont réduits. Dans certaines applications toutefois (particules solubles dans l'eau), il faut employer des dispersants non aqueux.

En perturbant la structure des agglomérats, la sonde améliore le mouillage. On peut aussi ajouter des stabilisants au dispersant afin d'empêcher la ré-agglomération.

Certaines applications de dispersion en voie liquide utilisent des volumes d'échantillons relativement importants. Dans le cas de matériaux polydispersés, par exemple, le volume d'échantillon doit être suffisant pour obtenir une mesure précise de la population de particules aux extrémités de la distribution. Les grosses quantités d'échantillons nécessitent des volumes de dispersion importants car la concentration doit être relativement diluée pour réaliser une analyse efficace par diffraction laser.

L'Hydro LV est conçu pour une dispersion en voie liquide de grand volume. Sa sonde à ultrasons en ligne facilite la dispersion tandis que sa pompe centrifuge empêche la sédimentation. L'échantillon peut ainsi être mesuré de façon totale, sûre et précise. Ceci est particulièrement important lorsque l'on tente de détecter la présence d'un petit nombre de grosses particules propices à la sédimentation. La distribution automatisée du dispersant accélère l'analyse.

Schéma du module de dispersion en voie liquide Hydro MV

Schéma du module à dispersion en voie liquide montrant la cuve d'échantillon, l'agitateur, la pompe centrifuge et la sonde à ultrasons en ligne.

Spécifications

Vitesse de la pompe:
0 à 3500 tr/mn ††
Précision sur la vitesse de la pompe:
+/- 50 tpm
Résolution sur la vitesse de la pompe:
+/- 10 tpm
Débit maxi.:
2,0 l/min. ††
Ultrasons:
40 W maxi, 40 kHz (nominal) ††
Volume maximum:
600 ml
Matériaux en contact avec le dispersant, les additifs et l'échantillon:
inox 316 verre borosilicaté Tygon ® R-3603 Viton (joint de la cellule seulement - mise à niveau disponible en perfluoroélastomère) PTFE PEEK Nitrure de Titane Aluminium (connecteurs de tubes uniquement) <7 /> Acrylique (protection contre les éclaboussures uniquement)
Taille maximale des particules:
2100 µm †
Temps minimum entre les mesures:
LeMoins de 60 secondes
Dimensions (l, P, H):
180mm x 280mm x 300mm
Poids:
5 kg
Alimentation:
Mode Veille: 5W <p744.1/> nominale pendant le fonctionnement: 80W <p744.2/> maximum: 96W
†:
Selon échantillon
††:
Selon dispersant
†††:
Autres qualités de tubes disponibles sur demande