Spectroscopie proche infrarouge (NIR)

La spectroscopie proche infrarouge est une forme d'analyse extrêmement flexible, qui peut être appliquée à une large gamme d'applications de procédés industriels et de recherche

Présentation de la NIR 

La spectroscopie proche infrarouge (NIR) est une forme d'analyse extrêmement flexible, qui peut être appliquée à une large gamme d'applications de procédés industriels et de recherche. Étant depuis longtemps une technologie de base dans le prélèvement à distance, la spectroscopie NIR est devenue un outil économique populaire sur les marchés industriels pour mesurer les matériaux afin d'optimiser les procédés et de gérer les coûts.

Qu'est-ce que la NIR et comment fonctionne-t-elle ?

La spectroscopie NIR est une méthode qui utilise la région proche infrarouge du spectre électromagnétique (d'environ 700 à 2 500 nanomètres). En mesurant la lumière diffusée sur et à travers un échantillon, les spectres de réflectance NIR peuvent être utilisés pour déterminer rapidement les propriétés d'un matériau sans modifier l'échantillon.

La NIR convertit les données mesurées en informations exploitables pour aider à optimiser les processus ou améliorer la recherche. Capable d'examiner des surfaces irrégulières avec la même facilité qu'un échantillon soigneusement préparé, la NIR est non destructive et ne nécessite que peu voire aucune préparation d'échantillon. Elle peut également être utilisée pour analyser plusieurs composants en une seule analyse.  

Avantages de la spectroscopie proche infrarouge

  • Forme d'analyse extrêmement flexible 
  • Économique
  • Capable d'examiner des surfaces irrégulières
  • Non destructive
  • Nécessite peu voire aucune préparation d'échantillon