Présentation générale

Une solution industrielle robuste qui intègre un capteur de granulométrie à diffraction laser avec une unité de contrôle de la concentration et d'échantillonnage à deux étages entièrement automatisée pour fournir des mesures continues des slurry en dérivation. Utilisé pour surveiller, contrôler et optimiser la performance d'épaississeurs, de circuits de broyage et d'unités de flottation par écumage et pour le CQ, le PSI 500 n'a pas besoin de calibration et permet de satisfaire les besoins spécifiques des secteurs miniers et des minéraux en offrant :

  • Mesure à trois points d'échantillonnage différents en utilisant une seule unité pour une productivité du système maximale.
  • Préparation d'échantillons automatisée entièrement intégrée pour une analyse fiable avec une entrée manuelle minimale.
  • un logiciel facile à utiliser et des opérations complètement automatisées pour minimiser les besoins en formation et les temps d'interventions de l'opérateur.
  • une possibilité d'intégration dans les plateformes de contrôle déjà existantes pour simplifier le développement de protocoles de contrôle automatisés.
  • Une fiabilité élevée > à 95% avec un temps d'arrêt faible, une maintenance minimale et un retour sur investissement maximum.
  • Vidange et nettoyage en ligne automatique pour assurer une haute disponibilité du système.

Fonctionnement

Le PSI 500 intègre un dispositif de dilution d'échantillon avec un capteur granulométrique à diffraction laser robuste. Tous les éléments du système sont personnalisés pour remplir les besoins des industries minières et des minéraux pour des solutions en dérivation entièrement automatisées pour un contrôle multi-variable et une surveillance continue.

Pour une analyse à diffraction laser précise, la lumière doit pouvoir pénétrer à travers l'échantillon, il y a donc une limite qui impose une concentration maximum absolue pour la mesure. La diffusion multiple, où la lumière laser interagit avec plus d'une particule avant détection peut aussi être un problème. La dilution de l'échantillon est donc un élément essentiel de l'analyse pour les flux plus concentrés.

Dilution des échantillons
Dans ce système, un répartiteur principal extrait un débit compris entre 50 et 170 l/min par rapport au débit de procédé massique. Un système d'échantillonnage secondaire extrait alors une tranche représentative de 0,01 à 0,03 du flux primaire toutes les 10 à 30 secondes en déplaçant la ligne d'échantillonnage à travers un sectionneur fixe. Un deuxième sectionneur fournit des échantillons de calibration et un matériau non dilué pour une analyse hors ligne. La fréquence du second procédé d'échantillonnage est contrôlée pour délivrer une concentration acceptable dans la zone de mesure, après la dilution, la plupart du flux primaire étant rejetée et recyclée dans le procédé.

Une unité de dilution mélange l'eau avec le second échantillon pour obtenir la concentration nécessaire pour le capteur à diffraction laser. Le taux de dilution est généralement de l'ordre de 10 à 100 et le temps de séjour dans la cuve est habituellement d'une minute. L'échantillon dilué coule directement vers le capteur optique, le flux turbulent garantissant que la distribution granulométrique complète de l'échantillon soit précisément mesurée.

Mesure des échantillons
Tous les systèmes Insitec utilisent la technique par diffraction laser pour mesurer rapidement la taille des particules et utilisent des algorithmes de diffusion multiple brevetés pour étendre la gamme de concentration opératoire de la technique. Ces algorithmes corrigent mathématiquement l'effet de la concentration sur la diffusion multiple pour réduire les besoins en dilution de l'échantillon au minimum et garantir que toutes les mesures soient indépendantes de la concentration de l'échantillon de façon robuste.

Dans cette solution entièrement automatisée, les distributions granulométriques complètes sont mesurées à un débit de une par minute. Ces données forment une base solide pour un meilleur contrôle du procédé que celui-ci soit manuel ou automatisé.

Présentation et utilisation des données
Les systèmes Insitec sont intégrés au sein de l'usine de traitement. Typiquement, ils opèrent depuis une salle de contrôle centralisée et les résultats de mesure guident les prises de décision routinières. Des ensembles de logiciels puissants rendent l'intégration et l'interprétation des données directes.

Le Logiciel Malvern Link II fournit la fonctionnalité nécessaire pour intégrer un Insitec dans le système de contrôle existant et pour automatiser le procédé de contrôle. Il permet de contrôler l'analyseur depuis un PC dédié ou depuis une platine de contrôle existante. Une autre caractéristique importante est que Malvern Link II n'est pas limité à l'intégration de l'Insitec. Ce logiciel peut aussi permettre l'intégration d'autres types d'instruments, pour simplifier le contrôle multi-variable.

Le logiciel RTSizer présente les données de mesure de façon claire et accessible. Les résultats présentés peuvent être adaptés aux normes clients et aux normes industrielles pour améliorer le flux d'information. Les données Insitec peuvent être utilisées pour :

  • Améliorer la compréhension du procédé
  • Fournir une détection de dépassement instantanée
  • Aider à l'optimisation complète d'un procédé.
  • Automatiser le contrôle d'un procédé.

Étant donné que les distributions granulométriques sont complètes, la surveillance et le contrôle peuvent être basés sur n'importe quelle fraction granulométrique qui vous intéresse : par exemple, les fractions fines, les fractions de 3 à 30 microns ou celles où la quantité de matière est supérieure à 200 microns. Les données Insitec permettent d'orienter des stratégies de contrôle manuel optimisées et d'obtenir une automatisation complète du contrôle du procédé, offrant ainsi des retours économiques substantiels.

Spécifications

Système

Type de mesure:
Taille des particules
Plage de mesure:
0,1 à 2500 µm
Principe de mesure:
Diffraction Laser
Modèles Optiques:
Théorie de Mie
Exactitude:
±2% sur Dv(50) relevé en utilisant le réticule de vérification

Général

Alimentation:
100/240V
Indice de protection:
IP65
Systèmes d'exploitation:
10 bars (g)
Logiciels:
RTSizer (for instrument control) Malvern Link II (for system automation and data link)
Distance maximum entre l'instrument et l'ordinateur:
500 m (Jusqu'à 2 km en utilisant une connexion à fibres optiques)

Environnement opératoire

Température:
10 à 70°C
Humidité:
35 à 80% sans condensation