La chromatographie liquide est une technique utilisée dans le but de séparer les différents composants d'un échantillon. Cette séparation se produit en fonction des interactions chimiques ou physiques entre l'échantillon et les phases mobiles et stationnaires. En raison des nombreuses combinaisons de phases stationnaire/liquide qui peuvent être utilisées lors de la séparation d'un mélange, il existe différents types de chromatographies en fonction de l'état physique de ces phases. La chromatographie sur colonne liquide-solide, technique la plus utilisée, dispose d'une phase mobile liquide qui est doucement filtrée par la phase stationnaire, permettant ainsi de retenir les composants sur cette dernière.

Elle fonctionne grâce à des pompes permettant de faire passer un solvant liquide sous pression contenant le mélange de l'échantillon, à travers une colonne remplie d'un matériau solide adsorbant. Chaque composant de l'échantillon interagit de façon légèrement différente avec le matériau adsorbant, entraînant ainsi des niveaux de déplacement différents pour les différents composants et une séparation des composants à mesure qu'ils coulent dans la colonne.

De nombreuses techniques de chromatographie et différents types de systèmes sont disponibles dans une large variété d'applications. Malvern Panalytical propose une gamme de systèmes et de détecteurs avancés pour la chromatographie d'exclusion stérique (SEC). La chromatographie d'exclusion stérique, également connue sous le nom de chromatographie par perméation de gel (GPC) ou chromatographie par filtration sur gel, est utilisée pour mesurer le poids moléculaire absolu, la taille moléculaire, la viscosité intrinsèque, l'embranchement ou d'autres paramètres physiques.

Cette technique permet de séparer les particules en se basant sur la taille moléculaire (à l'aide du rayon de Stokes d'une particule). La chromatographie d'exclusion stérique est principalement utilisée pour l'analyse de grosses molécules comme les protéines, les polymères et les polysaccharides. Elle ne fonctionne pas par interaction chimique ou par affinité, mais par interaction physique avec les milieux poreux des colonnes de chromatographie. Il s'agit de la principale différence entre la chromatographie SEC/GPC et les nombreuses autres techniques de chromatographie liquide.  L'interaction chimique entre l'échantillon et la colonne n'est pas nécessaire ou souhaitée.

Dans les colonnes SEC, les plus petites molécules de l'échantillon pourront pénétrer dans les pores des milieux poreux et y rester plus longtemps, ou pénétrer dans plus de pores plus souvent. À l'inverse, les pores dans lesquelles les plus grosses molécules de l'échantillon peuvent pénétrer sont limitées, elles y pénètrent donc moins souvent ou les contournent simplement lorsqu'elles sont trop grosses pour s'y introduire. Par conséquent, les plus grosses molécules traversent la colonne plus rapidement que les plus petites molécules. En résumé, plus la molécule est petite, plus elle est retenue longtemps.   Pour la chromatographie SEC/GPC, rappelez-vous que les plus grosses molécules sont les premières à sortir.