La composition élémentaire de matériaux est souvent un paramètre critique en matière de qualité et de sécurité des produits. Par exemple, la composition correcte de l'alimentation en matières premières d'un four à ciment est essentielle pour un bon fonctionnement et une efficacité maximale. Aspect tout aussi important, la présence d'éléments potentiellement nocifs, tels que le soufre, le sodium, le potassium et le mercure, doit être surveillée de près, car ceux-ci peuvent interférer avec le processus ou nuire à l'environnement. La technique la plus appropriée pour réaliser les analyses dépend du matériau, de son emplacement et de critères propres à l'industrie.

Lorsque des analyses précises avec une préparation d'échantillons minimale sont nécessaires, la fluorescence X (XRF) est une technique intéressante à envisager. Elle est devenue la « référence absolue » en matière d'analyses dans de nombreux secteurs industriels. La fluorescence X est particulièrement adaptée lors de l'analyse de solides, de poudres, de boues, de filtres et d'huiles. Pour l'analyse en ligne de matériaux transportés sur bandes transporteuses, l'activation thermique/neutronique à pulsations rapides (PFTNA) constitue une technique très utile. Les analyses élémentaires en temps réel permettent un contrôle par rétroaction et prédictif, qui est essentiel dans de nombreux processus.