La diffusion statique de la lumière (SLS) est une technique permettant de mesurer la masse molaire absolue à partir de la relation entre l'intensité de la lumière diffusée par une molécule et sa taille et sa masse molaire, tel que décrit par la théorie de Rayleigh. En d'autres termes, selon la théorie de Rayleigh, pour une source de lumière donnée, les grosses molécules diffusent plus de lumière que les petites, et l'intensité diffusée est proportionnelle à la masse molaire de la molécule.

Il existe deux façons de mesurer la masse molaire absolue par SLS :

  1. Mesure en batch à l'aide d'une cuvette
  2. En association avec un système de chromatographie.

La mesure en batch, par des appareils de mesure en cuvette, tels que la gamme Zetasizer, est une technique globale. Par conséquent, le résultat obtenu correspond à la masse molaire moyenne en poids de l'échantillon total.

Toutefois, la méthode de mesure de la masse molaire absolue la plus couramment utilisée consiste à ajouter un détecteur SLS (par ex., la diffusion de la lumière à petit angle LALS, la diffusion de la lumière à angle droit RALS ou la diffusion de la lumière multi-angle MALS) à un système de GPC/SEC. En combinant la SLS avec une technique de séparation, il est possible de calculer la masse molaire absolue en tout point du chromatogramme, ainsi que de déterminer la masse molaire des différentes populations d'un échantillon.