La mesure de masse par résonance est une technique utilisée de façon innovante par l'Archimedes pour détecter et compter des particules non-visible et de taille inférieure au micron dans un échantillon, et mesurer leurs tailles et leurs masses et les distributions de taille et de masse. Au cœur de l'Archimedes se trouve un capteur MEMS (microsystèmes électromécaniques), pourvu d'un cantilever par résonance qui intègre un canal microfluidique dans sa surface. Quand une particule d'une taille comprise entre 50 nm et 5 µm passe dans le canal fluidique, elle modifie la fréquence de résonance du cantilever, ce qui permet de déduire la masse flottante, ainsi que la masse sèche et la taille de la particule.

Le capteur peut aussi donner des informations sur la concentration, la viscosité, la masse volumique et le volume de l'échantillon. Il peut détecter des particules de flottabilité négative et positive au sein d'un même échantillon. La détection de particules de flottabilité positive est particulièrement utile, par exemple pour faire la distinction entre des agrégats de protéines et une contamination par une huile de silicone dans une formulation biopharmaceutique.

L'utilisation de la mesure de masse par résonance par l'Archimedes présente les avantages suivants :

  • Numération rapide, précise, reproductible et fiable des particules, et détermination de la masse et de la taille des particules dans la plage 50 nm - 5 µm*
  • Limite de détection de masse 450 ag.
  • Peu voire aucune préparation d'échantillon nécessaire.
  • Consommation d'échantillon minimale (100 µl).
  • Forte concentration (109 particules/ml).
  • Viscosité élevée (50 cP).
  • Différentiation entre particules de flottabilité positive et négative.
  • Étalonnage rapide et répondant aux exigences de traçabilité NIST.

*La gamme de tailles disponible dépend de l'échantillon.